Le marché des égaux : un aspect socialiste de l’échange républicain

Résumé La défense du marché dans la tradition socialiste libérale est instrumentale : le marché est toléré lorsqu’il permet de produire des richesses en abondance que l’on peut redistribuer ex post. De son côté, la justification républicaine du marché, telle que présentée dans les travaux de Pettit, vise à réduire la domination dans l’échange. Cet article soutient … Continuer la lecture de Le marché des égaux : un aspect socialiste de l’échange républicain

Rawls a-t-il une conception de la citoyenneté ?

La conception traditionnelle de la citoyenneté : intégration et création d’une communauté nationale solidaire, ne doit-elle pas être profondément modifiée en l’absence d’homogénéité culturelle des populations concernées ? A ce souci, Rawls répond par une solution complexe qui est celle d’un libéralisme « politique » dans lequel les questions politiques essentielles qui concernent, par exemple, la Constitution ou les débats de principe, seraient réglées grâce à des principes dérivés de la conception que les citoyens se font d’eux-mêmes : comme des personnes libres et égales, donc sans faire intervenir de référence à des valeurs personnelles ou à des conceptions substantielles du Bien. Cette solution implique donc une conception de la citoyenneté qu’à partir d’une réflexion sur le dialogue entre Habermas et Rawls, on cherchera à dégager, plutôt du côté d’une réinterprétation de la « position originelle » que dans la conception politique de la personne que Rawls propose.