Economie « sans esprit » et données cognitives

Résumé

L’une des évolutions les plus spectaculaires de l’économie et des sciences de la décision est l’émergence et le développement rapide de l’économie dite « comportementale » et de la neuroéconomie. Ces domaines soulèvent plusieurs questions méthodologiques, dont certaines sont, aujourd’hui, discutées intensivement. L’une d’entre elles est la question de la pertinence épistémologique de données non-comportementales ou « cognitives », c’est-à-dire des données qui portent sur les processus et états cognitifs en jeu dans la prise de décision. F. Gul et W. Pesendorfer (2005/2008) ont sévèrement critiqué l’idée que ces données pourraient être pertinentes pour l’économie et les sciences de la décision. Leur critique est devenue le point focal d’une littérature méthodologique très active. Dans cet article, nous reconstruisons et discutons les thèses et les arguments de Gul et Pesendorfer. Si certains d’entre eux ne sont pas satisfaisants, ces auteurs mettent au jour, selon nous, une réelle difficulté que nous appelons le problème des liaisons manquantes et que nous discutons.

Plan

  • Introduction
  • Les modèles classiques de choix
  • Données comportementales et données cognitives
    • choix certain
    • choix risqué
    • choix incertain
    • choix intertemporel
    • L’économie « sans esprit » et le mutisme cognitif des modèles de choix
  • Le problème des liaisons manquantes
  • Les hypothèses de liaison et la confirmation
  • Conclusion

Article

[L’article peut être lu en intégralité sur Cairn]

Bibliographie

  • Arieli Amos, Ben-Ami Yaniv et Rubinstein Ariel, 2011, « Tracking decision makers under uncertainty », American Economic Journal – Micro 3, p. 68-76.
  • Bernheim Douglas, 2009, « On the Potential of Neuroeconomics : A Critical (but Hopeful) Appraisal », American Economic Journal: Microeconomics, vol. 1 n°2, p. 1-41 (version abrégée in Glimcher et al. 2009, chap. 9).
  • Camerer Colin F., 2007, « Neuroeconomics : using neuroscience to make economic predictions », The Economic Journal, vol. 117, C26-C42.
  • —, 2008a, « The case for mindful economics », in Caplin et Schotter 2008, p. 39-69.
  • En ligne—, 2008b, « The potential of neuroeconomics », Economics and Philosophy, vol. 24, p. 369-79.
  • Camerer Colin F. et Loewenstein George, 2004, « Behavioral economics : past, present, future », in Colin F. Camerer et al. (eds.), Advances in behavioral economics, Princeton, Princeton University Press, p. 3-52.
  • Caplin Andrew et Schotter Andrew (eds.), 2008, The Foundations of Positive and Normative Economics, New York, Oxford University Press
  • En ligneCosta-Gomes Miguel, Crawford Vincent et Broseta Bruno, 2001, « Cognition and Behavior in Normal-Form Games : An Experimental Study », Econometrica, vol. 69, n°5, p. 1193-1235.
  • Cozic Mikaël, 2005, Fondements cognitifs du choix en rationalité limitée. Thèse, Paris, Université de Paris-Sorbonne.
  • —, 2011a, « Confirmation et induction », in Anouk Barberousse, Denis Bonnay et Mikaël Cozic (eds.), Précis de philosophie des sciences, Paris, Vuibert.
  • —, 2011b, « Philosophie de l’économie », in Anouk Barberousse, Denis Bonnay et Mikaël Cozic (eds.), Précis de philosophie des sciences, Paris, Vuibert.
  • Crawford Vincent, 2008, « Look-ups as the windows of the strategic soul : studying cognition via information search in game experiments », in Caplin et Schotterp 2008, p. 249-280.
  • En ligneFigner Bernd, Knoch Daria, Johnson Eric J., Krosch Amy R., Lisanby Sarah H., Fehr Ernst, Weber Elke U., 2010, « Lateral prefrontal cortex and self-control in intertemporal choice », Nature Neuroscience, vol. 13 n°5, p. 538-539.
  • Frydman Cary, Barberis Nicholas, Camerer Colin F., Bossaerts Peter L. and Rangel Antonio, 2011, « Testing Theories of Investor Behavior Using Neural Data », Miméo (July 21, 2011), Disponible à SSRM : http://ssrn.com/abstract=1892338.
  • En ligneGabaix Xavier, Laibson David, Moloche Guillermo et Weinberg Stephen, 2006, « Costly Information Acquisition : Experimental Analysis of a Boundedly Rational Model », American Economic Review, vol. 96, n°4, p. 1043-1068.
  • Gallistel Charles R., 2009, « The Neural Mechanisms that Underlie Decision Making », in Glimcher & al. 2009, chap. 27, p. 419-424.
  • Glimcher Paul W., 2011, Foundations of Neuroeconomic Analysis. Oxford, Oxford University Press.
  • Glimcher Paul W., Camerer Colin F., Fehr Ernst et Poldrack Russell A. (eds.), 2009, Neuroeconomics. Decision Making and the Brain, Academic Press/Elsevier.
  • Glymour Clark, 1980, Theory and Evidence, Princeton, Princeton University Press.
  • Guala Francesco, 2005, The Methodology of Experimental Economics, New York, Cambridge University Press.
  • Gul Faruk et Pesendorfer Wolfgang, 2005/2008, « The case for mindless economics », in Caplin et Schotter 2008, p. 3-39.
  • Hausman Daniel. 2000. « Revealed Preference, Belief and Game Theory ». Economics and Philosophy, vol. 16, p. 99-115.
  • —, 2008, « The mindless or mindful economics : A methodological evaluation », in Caplin et Schotter 2008, p. 125-151.
  • —, 2012, Preference, Value, Choice and Welfare, Cambridge, Cambridge University Press.
  • Henson Richard, 2005, « What can functional neuroimaging tell the experimental psychologist ? », The Quartely Journal of Experimental Psychology, vol. 58A n°2, p. 193-233.
  • Hsu Ming, Krajbich Ian, Zhao Chen et Camerer Colin F., 2009, « Neural responses to reward anticipation under risk is nonlinear in probabilities », The Journal of Neuroscience, vol. 29 n°7, p. 2231-2237.
  • En ligneHuettel Scott A., Stowe C. Jill, Gordon Evan M., Warner Brent T. et Platt Michael L., 2006, « Neural signatures of economic preferences for risk and ambiguity », Neuron, vol. 49, p. 765-775.
  • En ligneJohnson Eric, Camerer Colin F., Sen Sankar et Rymon Talia, 2002, « Detecting Failures of Backward Induction : Monitoring Information Search in Sequential Bargaining », Journal of Economic Theory, vol. 104 n°1, p. 16-47.
  • En ligneKable Joseph W. et Glimcher Paul W., 2007, « The neural correlates of subjective value during intertemporal choice », Nature Neuroscience, vol. 10(12), p. 1625-1633.
  • —, 2009, « The neurobiology of decision : consensus and controversy ». Neuron, vol. 63, p. 733-745.
  • En ligneKahneman Daniel et Tversky Amos, 1979, « Prospect theory : An analysis of decision under risk », Econometrica, vol. 47 n°2, p. 263-292.
  • En ligneLevy Ifat, Snell Jason, Nelson Amy J., Rustichini Aldo et Glimcher Paul W., 2010, « Neural representation of subjective value under risk and ambiguity », Journal of Neurophysiology, vol. 103, p. 1036-1047.
  • En ligneMcclure Samuel M., Laibson David, Loewenstein G. et Cohen Jonathan D., 2004, « Separate Neural Systems Value Immediate and Delayed Monetary Rewards », Science, vol. 306, p. 503-507.
  • En lignePadoa-Schioppa Camillo, 2011, « Neurobiology of Economic Choice : a Good-Based Model », Annual Review of Neuroscience, vol. 34, p. 333-359.
  • En lignePadoa-Schioppa Camillo et Assad John A., 2006, « Neurons in the orbitofrontal cortex encode economic value », Nature, vol. 441, p. 223-226.
  • Payne John W., 1976, « Task complexity and contingent processing in decision making : An information search and protocol analysis », Organizational Behavior and Human Performance, vol. 16, p. 366-387.
  • Payne John, Bettman James et Johnson Eric, 1993, The adaptive decision maker. Cambridge, Cambridge University Press.
  • Poeppel David et Embick D., 2005, « Defining the relation between linguistics and neuroscience ». in A. Cutler (ed.), Twenty-first century psycholinguistics, Mahwah, Lawrence Erlbaum.
  • En lignePreuschoff Kerstin, Bossaerts Peter et Quartz Steven R., 2006, « Neural Differentiation of Expected Reward and Risk in Human Subcortical Structures », Neuron, vol. 51, p. 381-390
  • En ligneQuartz Steven R., 2008, « From cognitive science to cognitive neuroscience to neuroeconomics », Economics and Philosophy, vol. 24, p. 459-471.
  • Reutskaja Elena, Nagel Rosemarie, Camerer Colin F. et Rangel Antonio, 2012, « Search dynamics in consumer choice under time pressure : An eye-tracking study », American Economic Review, à paraître.
  • En ligneRubinstein Ariel, 2007, « Instinctive and Cognitive Reasoning : A Study of Responses Times », The Economic Journal, vol. 117, p. 1243-1259.
  • Schultz Wolfram, Preuschoff Kerstin, Camerer Colin F., Hsu Ming, Fiorillo Christopher D., Tobler Philippe N. and Bossaerts Peter, 2008, « Explicit Neural Signals Reflecting Reward Uncertainty », Philosophical Transactions of the Royal Society B, n°363, p. 3801-3811.
  • Walliser Bernard, 2000, L’économie cognitive, Paris, O. Jacob.
  • En ligneWang Joseph T., Spezio Michael et Camerer Colin F., 2010, « Pinocchio’s pupil : Using eyetracking and pupil dilatation to understand truth-telling and deception in Sender-Receiver games », American Economic Review, vol. 100 n°3, p. 984-1007.

Mots-clés

Neuroéconomie, Economie comportementale, Méthodologie de l’économie, Données cognitives, Théorie de la décision

Neurosciences et politiques publiques : vers un nouvel interventionnisme économique ?

Résumé

Les neurosciences sont utilisées en économie dans l’objectif d’améliorer la compréhension et la description des choix individuels. Elles permettent aussi d’évaluer la rationalité des décideurs et de réguler les comportements. Cet article analyse les implications normatives de la neuroéconomie, en dégageant les apports des neurosciences à l’économie du bien-être et à l’économie publique. L’interventionnisme économique défendu par les neuroéconomistes (par exemple, Bernheim et Rangel 2004) y est interprété comme une politique caractéristique du néo-libéralisme, au sens qu’en donne Michel Foucault (1978b). Si la neuroimagerie ne permet pas de « manipuler » directement le cerveau des décideurs, elle offre en revanche la possibilité de détecter le caractère pathologique ou irrationnel de certaines conduites. Ce diagnostic justifie une régulation comportementale du bien-être, qui doit être distinguée du paternalisme libertarien de Sunstein et Thaler (2003). Dans les deux cas, c’est l’environnement plutôt que le décideur lui-même qui est la cible de l’intervention, mais la justification théorique n’est pas la même. Pour les neuroéconomistes, l’irrationalité d’un comportement tel que l’addiction ne résulte pas d’un biais cognitif de l’individu, mais de son interaction avec un environnement pathologique. Les réflexions normatives des neuroéconomistes s’inscrivent dans le prolongement théorique des réflexions de Michel Foucault sur la biopolitique et le néolibéralisme (Foucault 2004b). Notre étude vaut ainsi comme une contribution à l’étude de la gouvernementalité. Elle nous conduit à défendre une interprétation non-réductionniste des rapports entre savoir et pouvoir chez Foucault.

Plan

  • Introduction
  • 1 -Neurosciences et manipulation des cerveaux
  • 2 -Diagnostiquer les troubles du comportement : le cas des addictions
  • 2.1 -Les apports descriptifs des neurosciences : la notion d’environnement addictif
  • 2.2 -Médecine et neuroimagerie : la neuropsychiatrie computationnelle (Rangel, Camerer et Montague 2008)
  • 3 -Comment réguler les comportements irrationnels ?
  • 4 -Vers une gouvernementalité neuroscientifique ?
  • Conclusion

Article

[L’article peut être lu en intégralité sur Cairn]

Références

  • Ainslie George. 1992. Picoeconomics: The Strategic Interaction of Successive Motivational States within the Person. New York : Cambridge University Press.
  • Amariglio Jack L. 1988. « The body, economic discourse, and power: an economist’s introduction to Foucault ». History of Political Economy, n°4 vol. 20, p.583-613.
  • Ariely Dan. 2008. Predictably Irrational: The Hidden Forces That Shape Our Decisions. New York : Harper.
  • Berridge Kenneth C. 2007. « The debate over dopamine’s role in reward: the case for incentive salience ». Psychopharmacology, n°3 vol.191, p.391-431.
  • Bernheim Douglas. 2008. « Behavioral welfare economics ». National Bureau of Economic Research.
  • Bernheim Douglas et Antonio Rangel. 2004. « Addiction and cue-triggered decision processes ». American Economic Review, n°5 vol. 94, p.1558-1590.
  • Bernheim Douglas et Antonio Rangel. 2005. « From Neuroscience to Public Policy: A New Economic View of Addiction ». Swedish Economic Policy Review. Article présenté à la Conference on the Regulation of Unhealthy Consumption, Stockholm.
  • Bernheim Douglas et Antonio Rangel. 2009. « Beyond Revealed Preference: Choice-Theoretic Foundations for Behavioral Welfare Economics ». Quarterly Journal of Economics, n°1 vol.124, p.51-104.
  • Besnier Jean-Michel. 2009. Demain les Posthumains. Paris : Hachette.
  • Bickel Warren K., Michelle L. Miller, Richard Yi, Benjamin P. Kowal, Diana M. Lindquist et Jeffery A. Pitcock. 2007. « Behavioral and neuroeconomics of drug addiction: Competing neural systems and temporal discounting processes ». Drug and Alcohol Dependence, n°1 vol. 90, p.85-91.
  • Bidet Jacques. 2006. « Foucault et le libéralisme ». Actuel Marx, n°2, p.169-185.
  • Birken Lawrence. 1990. « Foucault, marginalism, and the history of economic thought: A rejoinder to Amariglio ». History of political economy, n°3 vol. 22, p.557-569.
  • Blair Robert J. 2005. The Psychopath: Emotion And The Brain. Oxford : Blackwell Publishers.
  • Camerer Colin. F., Georges Loewenstein, et Drazen Prelec. 2005. « Neuroeconomics: Why Economics Needs Brains ». Scandinavian Journal of Economics, n°3 vol. 106, p.555-579.
  • Camerer Colin F., Samuel Issacharoff, Georges Loewenstein, Ted O’Donoghue et Mathew Rabin. 2003. « Regulation for Conservatives: Behavioral Economics and the Case for “Asymmetric Paternalism” ». University of Pennsylvania Law Review, n°3 vol. 151, p.1211-1254.
  • Castel Pierre-Henri. 2010. L’Esprit malade. Cerveaux, folies, individus. Paris : Les Éditions d’Ithaque.
  • Castel Françoise, Robert Castel et Anne Lovell. 1979. La société psychiatrique avancée. Paris : Grasset.
  • Chabris Christopher F., David Laibson et Jonathan P. Schuldt. 2006. « Intertemporal choice ». Dans S.N. Durlauf et L.E. Blume (éd.), The New Palgrave Dictionary of Economics. Macmillan.
  • Chung Shin-Ho et Richard J. Herrnstein. 1967. « Choice and delay of reinforcement ». Journal of the Experimental Analysis of Behavior, n°1 vol.10, p.67-74.
  • Dean Mitchell. 1999. Governmentality: Power and Rule in Modern Society. Londres : SAGE.
  • Deleuze Gilles. 1986. Foucault. Paris : Éditions de Minuit.
  • Delgado Mauricio R, L. E. Nystrom, C. Fissell, D. C. Noll, et J. A. Fiez. 2001. « Tracking the Hemodynamic Responses to Reward and Punishment in the Striatum ». Journal of Neurophysiology, n°6 vol. 84, p.3072 -3077.
  • Droulers Olivier et Bernard Roullet. 2007. « Émergence du neuromarketing, apports et perspectives pour les praticiens et les chercheurs ». Décisions Marketing, n°46, p.9-22. —. 2010. Neuromarketing – Le marketing revisité par les neurosciences du consommateur. Paris : Dunod.
  • Donzelot Jacques. 2008. « Michel Foucault and liberal intelligence ». Economy and society, n°1 vol. 37, p.115-134.
  • Foucault Michel. 1966. Les Mots et les Choses. Paris : Gallimard.
  • Foucault Michel. 1976. « Il faut défendre la société », Cours au Collège de France du 14 janvier 1976. Dans D. Defert et F. Ewald (Dir.), J. Lagrange (collab.), Dits et écrits : 1954-1988, t. III, 1976-1979, p. 175-189. Paris : Gallimard, 1994.
  • Foucault Michel. 1978a. « Dialogue sur le pouvoir », entretien avec des étudiants de Los Angeles, trad. F. Durand-Bogaert. Dans D. Defert et F. Ewald (Dir.), J. Lagrange (collab.), Dits et écrits : 1954-1988, t. III, 1976-1979, p. 464-477. Paris : Gallimard, 1994.
  • Foucault Michel. 1978b. « Sexualité et pouvoir », conférence à l’université de Tokyo, Gendai-shisô, p. 58-77. Dans D. Defert et F. Ewald (Dir.), J. Lagrange (collab.), Dits et écrits : 1954-1988, t. III, 1976-1979, p. 552-570. Paris : Gallimard, 1994.
  • Foucault Michel. 1979. « Naissance de la biopolitique ». Annuaire du Collège de France, 79e année, Histoire des systèmes de pensée, année 1978-1979, p. 367-372. Dans D. Defert et F. Ewald (Dir.), J. Lagrange (collab.), Dits et écrits : 1954-1988, t. III, 1976-1979, p. 818-825. Paris : Gallimard, 1994.
  • Foucault Michel. 1980a. « Entretien avec Michel Foucault », entretien avec D. Trombadori. Il Contributo, 7e année, n°1, janvier-mars 1980, p. 23-84. Dans D. Defert et F. Ewald (Dir.), J. Lagrange (collab.), Dits et écrits : 1954-1988, t. III, 1976-1979, p. 860-914. Paris : Gallimard, 1994.
  • Foucault Michel. 1980b. « Foucault étudie la raison d’État », entretien avec M. Dillon, trad. F. Durand-Bogaert. The Three Penny Review, 1e année, n°1, hiver-printemps 1980, p. 4-5. Dans D. Defert et F. Ewald (Dir.), J. Lagrange (collab.), Dits et écrits : 1954-1988, t. III, 1976-1979, p. 856-860. Paris : Gallimard, 1994.
  • Foucault Michel. 1982. « L’âge d’or de la lettre de cachet », entretien avec Y. Hersant et A. Farge. L’Express, n°1638, 26 novembre – 3 décembre 1982, p. 83-85. Dans D. Defert et F. Ewald (Dir.), J. Lagrange (collab.), Dits et écrits : 1954-1988, t. III, 1976-1979, p. 1170-1171. Paris : Gallimard, 1994.
  • Foucault Michel. 2004a. « Sécurité, territoire, population ». Cours au Collège de France, 1977-1978. Paris : Gallimard-Seuil.
  • Foucault Michel. 2004b. « Naissance de la Biopolitique ». Cours au Collège de France, 1978-1979. Paris : Gallimard-Seuil.
  • Foucault Michelle et Michelle Perrot. 1980. L’Impossible prison. Paris : Seuil.
  • En ligneFrederick Shane, George Loewenstein et Ted O’Donoghue. 2002. « Time Discounting and Time Preference: A Critical Review ». Journal of Economic Literature, n°40, p.351-401.
  • Glimcher Paul. 2003. Decisions, Uncertainty, and the Brain: The Science of Neuroeconomics. Cambridge : MIT Press.
  • En ligneGlimcher Paul et Aldo Rustichini. 2004. « Neuroeconomics: the consilience of brain and decision ». Science, n°306, p.447-452
  • Glimcher Paul. 2007. « The neurobiology of individual decision making, dualism, and legal accountability ». http://www.decisionsrus.com/documents/the-neurobiology-ofindividual-decision-making-dualism-and-legal-accountability.pdf. Consulté le 1er octobre 2012.
  • Glimcher Paul, Colin Camerer, Russell Poldrack et Ernst Fehr. 2008. Neuroeconomics: Decision Making and the Brain. Londres : Academic Press.
  • Grenier Jean-Yves et André Orlean. 2007. « Michel Foucault, l’économie politique et le libéralisme ». Annales, Histoire, Sciences Sociales, n°5, p.1155-1182.
  • Guala Francesco. 2006. « Birth of Biopolitics – Critical Notice ». Economics and Philosophy, n°3 vol. 22, p.429-439.
  • Gul Faruk et Wolfgang Pesendorfer. 2001. « Temptation and self-control ». Econometrica, n°6 vol.69, p.1403-1435.
  • Gul Faruk et Wolfgang Pesendorfer. 2008. « The Case for Mindless Economics ». Dans A. Caplin and A. Schotter (éd.), The Foundations of Positive and Normative Economics, p. 3-39. New York : Oxford University Press.
  • Gruber Jonathan et Botond K?szegi. 2000. « Is Addiction “Rational”? Theory and Evidence ». National Bureau of Economic Research Working Paper Series, n°7507.
  • Harrison Glenn. 2008a. « Neuroeconomics: A Critical Reconsideration ». Economics and Philosophy, n°3 vol. 24, p.303-344.
  • Harrison Glenn. 2008b. « Neuroeconomics: a rejoinder ». Economics and Philosophy, n°3 vol. 24, p.533-549.
  • Herrnstein Richard. 1961. « Relative and absolute strength of response as a function of frequency of reinforcement ». Journal of the Experimental Analysis of Behavior, n°3 vol. 4, p.267-272.
  • Jeanpierre Laurent 2006. « Une sociologie foucaldienne du néo-libéralisme est-elle possible ? »., Sociologie et sociétés, vol. xxxviii, n°2 « Michel Foucault : sociologue ? », automne 2006.
  • En ligneJolls Carole et Cass Sunstein. 2006. « The Law of Implicit Bias ». California Law Review, n°94, p.969.
  • Knutson Brian, Charles M. Adams, Grace W. Fong et Daniel Hommer. 2001. « Anticipation of increasing monetary reward selectively recruits nucleus accumbens ». Journal of Neuroscience, n°16 vol. 21, p.1-5.
  • En ligneKnutson Brian et Richard Peterson. 2005. « Neurally Reconstructing Expected Utility ». Games and Economic Behavior, n°52, p.305-315.
  • Laibson David. 1997. « Golden Eggs and Hyperbolic Discounting ». Quarterly Journal of Economics, n°2 vol. 112, p.443-477.
  • Lazzarato Mauricio. 2005. « Biopolitique/bioéconomie ». Multitudes, n°3, p.51-62.
  • Le Texier Thibault. 2011. « Foucault, le pouvoir et l’entreprise : pour une théorie de la gouvernementalité managériale ». Revue de philosophie économique, n°2 vol. 12, p.53-85.
  • Loewenstein George. 1999. « A visceral account of addiction ». Dans J. Elster and O. Skog (éd.), Getting hooked : Rationality and addiction, p.235-264. Cambridge : Cambridge University Press.
  • Madra Yahya et Adaman Fikret. 2010. « Public economics after neoliberalism: a theoretical-historical perspective ». The European Journal of the History of Economic Thought, n°4 vol. 17, p.1079-1106.
  • McAuliffe William. 1982. « A test of Wikler’s theory of relapse: the frequency of relapse due to conditioned withdrawal sickness ». Substance Use & Misuse, n°1 vol. 17, p.19-33.
  • McClure Samuel M., Gregory S. Berns et P. Read Montague. 2003. « Temporal prediction errors in a passive learning task activate human striatum ». Neuron, n°2 vol. 38, p.339-346.
  • McClure Samuel M., Jian Li, Damon Tomlin, Kim S. Cypert, Latané M. Montague et P. Read Montague. 2004. « Neural Correlates of Behavioral Preference for Culturally Familiar Drinks ». Neuron, n°2 vol. 44, p.379-387.
  • MacKenzie Donald, Fabian Muniesa et Lucia Siu. 2007. Do economists make markets ? : on the performativity of economics. Princeton : Princeton University Press.
  • O’Donoghue Ted et Mathew Rabin. 2003. « Studying optimal paternalism, illustrated by a model of sin taxes ». The American economic review, n°2 vol. 93, p.186-191.
  • Ogien Ruwen. 2004. La panique morale. Paris : Grasset.
  • Palminteri Stefano, Maël Lebreton, Yulia Worbe, David Grabli, Andreas Hartmann et Mathias Pessiglione. 2009. « Pharmacological modulation of subliminal learning in Parkinson’s and Tourette’s syndromes ». Proceedings of the National Academy of Sciences, n°45 vol. 106, p.19179 -19184.
  • Pessiglione Mathias, Ben Seymour, Guillaume Flandin, Raymond J. Dolan et Chris D. Frith. 2006. « Dopamine-dependent prediction errors underpin reward-seeking behaviour in humans ». Nature, n°7106 vol. 442, p.1042-1045.
  • Platt Michael et Paul Glimcher. 1999. « Neural correlates of decision variables in parietal cortex ». Nature, n°6741 vol. 400, p.233-238.
  • Rachlin Howard. 2006. « Notes on Discounting ». Journal of the Experimental Analysis of Behavior, n°3 vol. 85, p.425-435.
  • Rangel Antonio, Colin Camerer et P. Read Montague. 2008. « A framework for studying the neurobiology of value-based decision making ». Nature Reviews Neuroscience, n°7 vol. 9, p.545-556.
  • Read Daniel. 2001. « Is time-discounting hyperbolic or subadditive ? ». Journal of risk and uncertainty, n°1 vol. 23, p.5-32.
  • En ligneRedgrave Peter et Kevin Gurney. 2006, « The Short-Latency Dopamine Signal: A Role in Discovering Novel Actions? ». Nature Reviews Neuroscience, n°7, p.967-975.
  • Rizzo Mario et Glenn Whitman. 2009. « Little brother is watching you: New paternalism on the slippery slopes ». Arizona Law Review, n°3 vol. 51, p.685-739.
  • Rose Nicholas. 1999. Powers of freedom: Reframing political thought. Cambridge : Cambridge University Press.
  • Ross Don, Carla Sharp, Rudy E. Vuchinich et David Spurrett. 2008. Midbrain Mutiny: The Picoeconomics and Neuroeconomics of Disordered Gambling: Economic Theory and Cognitive Science. New York : Bradford Books.
  • Ross Don. 2011. « Addictive, Impulsive and other Counter-Normative Consumption ». Dans V. Wells and G. Foxall, New developments in Consumer Behaviour. Edward Elgar, à paraître.
  • Rowland Neil E., Cheryl H. Vaughan, Clare M. Mathes et Anaya Mitra. 2008. « Feeding behavior, obesity, and neuroeconomics ». Physiology & behavior, n°1 vol. 93, p.97-109.
  • Rubinstein Ariel. 2008. « Comments on Neuroeconomics ». Economics and Philosophy, n°3 vol. 24, p.485-494.
  • Sanfey Alan, George Loewenstein, Samuel McClure et Jonathan Cohen. 2006. « Neuro-economics: cross-currents in research on decision-making ». Trends in cognitive sciences, n°3 vol. 10, p.108-116.
  • Sapra Steven G. et Paul Zak. 2010. « Eight lessons from neuroeconomics for money managers ». CFA Institute Research Foundation Publications, Behavioral Finance and Investment Management, n°2, p.63-76.
  • Sauneron Sandra. 2009. « Impact des neurosciences : quels enjeux éthiques pour quelles régulations ? ». Note de veille du Centre d’analyse stratégique, n°128.
  • Schmidt Christian. 2010. Neuroéconomie : Comment les neurosciences transforment l’analyse économique. Paris : Odile Jacob.
  • Schultz Wolfram, Peter Dayan et P. Read Montague. 1997. « A neural substrate of prediction and reward ». Science, n°5306 vol. 275, p.1593.
  • Sokol-Hessner Peter, Ming Hsu, Nina G. Curley, Mauricio R. Delgado, Colin F. Camerer et Elizabeth A. Phelps. 2009. « Thinking like a trader selectively reduces individuals’ loss aversion ». Proceedings of the National Academy of Sciences, n°13 vol. 106, p.5035-5040.
  • Sunstein Cass et Richard Thaler. 2003. « Libertarian Paternalism Is Not An Oxymoron ». The University of Chicago Law Review, n°4 vol. 70, p.1159-1202.
  • Takahashi Taiki. 2010. « Toward molecular neuroeconomics of obesity ». Medical hypotheses, n°4 vol. 75, p.393-396.
  • Thaler Richard et Cass Sunstein. 2003. « Libertarian Paternalism ». The American Economic Review, n°2 vol. 93, p.175-179.
  • Thaler Richard et Shlomo Benartzi. 2004. « Save more tomorrowTM: Using behavioral economics to increase employee saving ». Journal of political Economy, n°1 vol. 112, p.164-187.
  • Vallois Nicolas. 2011. « The Pathological Paradigm of Neuroeconomics ». Oeconomia, n°4 vol. 1, p.525-556.
  • Vallois Nicolas. 2012. « Des décideurs incohérents, mais rationnels : la réhabilitation normative de l’actualisation hyperbolique par la psychologie évolutionniste ». Présentation au 61e Congrès de l’Association Française de Science Économique, Paris, 4 juillet 2012.
  • Vincent Jean-Didier. 1999. Biologie des passions. Paris : Odile Jacob.
  • Voon Valerie, Mathias Pessiglione, Christina Brezing, Cecile Gallea, Hubert H. Fernandez, Raymond J. Dolan et Hallett Mark. 2010. « Mechanisms underlying dopamine-mediated reward bias in compulsive behaviors ». Neuron, n°1 vol. 65, p.135-142.
  • Walter Ryan. 2008. « Governmentality accounts of the economy: a liberal bias ? ». Economy and Society, n°1 vol. 37, p.94-114.
  • Zweig Jason. 2008. Gagner en Bourse grâce à la neuroéconomie. Paris : Gutenberg.

Classification JEL : D87, H10, B41.

Mots-clés

Neurosciences, Economie du bien-être, Neuroéconomie, Gouvernementalité, Foucault (Michel)

Au fondement de l’altruisme : le lien comme fin

Lorsque l’économie comportementale a voulu s’inspirer des recherches sur l’empathie pour modifier le modèle de l’homo œconomicus en interaction, elle s’est heurtée à l’impossibilité de penser les émotions dans le cadre d’une théorie des préférences sociales toujours ancrée dans la rationalité du modèle individualiste interactionniste de la théorie des jeux. Cette impossibilité est due au fait que la théorie des jeux tout d’abord, puis l’économie comportementale ensuite, n’ont pas voulu remettre en question l’objectif fondamental de l’individu lorsqu’il agit en interaction avec les autres. Or, se pencher sur la question des émotions et de l’empathie émotionnelle en particulier devait amener à remettre en question les ressorts du comportement. Que nous disent en effet les autres sciences du comportement ? Que si la survie de l’organisme est sans doute un objectif fondamental et commun à tous les êtres vivants, ce dernier tire par ailleurs sa spécificité de mécanismes fondamentaux et pré-câblés qui le spécialisent pour la vie en interaction avec ses semblables. Grâce à ces mécanismes fondamentaux l’espèce humaine a pu élaborer des modes de coopération productifs et sociétaux à grande échelle. Nous proposons en conséquence un changement de perspective en économie comportementale qui permettrait de considérer que l’objectif ultime de l’individu en société n’est pas d’assurer sa survie et ses besoins, mais de créer et d’entretenir le lien aux autres.

Plan

  • Introduction
  • L’empathie, un ensemble de mécanismes complexes
    • Les différentes composantes de l’empathie
    • Empathie et comportements pro-sociaux et moraux
    • Mécanismes pré-câblés et apprentissage : recomposer l’empathie
  • Théorie de l’esprit et empathie en économie comportementale
    • Un projet expérimental pour trouver un fondement aux préférences sociales ?
    • Théorie de l’esprit et empathie dans la théorie des préférences sociales
    • Les approches évolutionnaires
  • Proposition pour un changement de perspective, de l’individu au lien
    • Au fondement des motivations de l’individu en société
    • Le lien comme fin en soi
  • Conclusion

[Télécharger l’article sur Cairn]