Vie brève, dommage et bien-être économique. Jalons pour une étude de la rareté du temps de vie

Résumé Les économistes mesurent le dommage causé par un décès en quantifiant le coût d’opportunité de ce décès (tout ce qui est perdu par le défunt à cause de ce décès). Ce calcul contredit la thèse de la neutralité de la mort défendue par divers philosophes depuis l’Antiquité. Cet article revisite plusieurs arguments anciens justifiant … Continuer la lecture de Vie brève, dommage et bien-être économique. Jalons pour une étude de la rareté du temps de vie

Les richesses et le désir des richesses chez Démocrite

Résumé « La mesure est le plus grand des biens » et « rien de trop » apparaissent dans les sentences attribuées aux Sept Sages de l’Antiquité Grecque. Elles font état d’une sagesse qui blâme l’excès et invite à la modération. Les échos de ces propos résonnent dans différentes périodes de l’Antiquité et chez des auteurs appartenant aux traditions … Continuer la lecture de Les richesses et le désir des richesses chez Démocrite

“The Taste Approach”. Governance beyond Libertarian paternalism

Résumé Le bien-être peut être promu de deux façons: en premier lieu, en changeant la quantité, la qualité et l’allocation des paniers de consommation (l’approche par les ressources) et en second lieu en influençant la façon selon laquelle les personnes profitent de leurs biens (l’approche par les goûts). La première approche est un ingrédient classique … Continuer la lecture de “The Taste Approach”. Governance beyond Libertarian paternalism

Ce que tu vivras, vis bien

Résumé En éliminant ce qui était considéré comme inessentiel à la décision économique, les économistes ont éliminé la dimension humaine – on a enlevé la chair en ne laissant que des os. Pour revivifier et incarner ce squelette, je m’inspire de la psychologie sociale de Deci et Ryan, Dweck, et Bandura pour approfondir les fondements … Continuer la lecture de Ce que tu vivras, vis bien