Accueil » Numéros » 2019/1, Vol. 20 – La philosophie économique au Japon » Continuité et rupture dans les théories socio-économiques de Yasuma Takata

Continuité et rupture dans les théories socio-économiques de Yasuma Takata

Shigeru Kitajima et Hiroki Yokota

Résumé

Nous avons trois objectifs dans cet article. Le premier est de montrer la pensée et le comportement de Yasuma Takata (1883-1972), auteur quasiment inconnu en Occident, mais qui donna pourtant au Japon ses premières théories sociologiques et socio-économiques générales. Le deuxième est d’examiner comment ces pensée et comportement sont liés à la responsabilité de la guerre dans la seconde guerre mondiale. Le troisième consiste à montrer que cette pensée est profondément connectée au courant de la pensée japonaise moderne à travers la théorie de Maruyama et des opinions des Ôe et Kawabata.

Plan

  • 1 -Introduction
  • 2 -La formation de la pensée de Takata
    • 2.1 -Milieu d’origine, influences familiale et locale sur Takata
    • 2.2 -La rencontre de Takata avec Yoneda
  • 3 -Théorie sociologique et socio-économie chez Takata
    • 3.1 -Le rapport aux sciences sociales importées d’Europe
    • 3.2 -Concepts fondamentaux de la sociologie et de la socio-économie de Takata
    • 3.3 -Communauté et société (Gemeinschaft und Gesellschaft) dans la sociologie de Takata
  • 4 -La mutation de la théorie en politique chez Takata
    • 4.1 -Un vœu : ralentir la marche vers la « société du profit » pour préserver la vie en communauté
    • 4.2 -La portée au Japon de l’introduction du marxisme dans les années 1920
    • 4.3 -La « socio-économie » proposée par Takata
  • 5 -Une vision fausse de l’ethnologie fondée sur des présupposés idéologiques
    • 5.1 -Le développement d’une ethnologie « raciste » faussement cohérente
    • 5.2 -Théorie ethnologique et critique de la théorie sociologique chez Takata
  • 6 -L’héritage d’un « régime d’irresponsabilité », de Takata au Japon d’aujourd’hui
    • 6.1 -La responsabilité devant la guerre et l’attitude de Takata
    • 6.2 -Décryptage du discours d’absence de responsabilité
  • 7 -Conclusion

[Télécharger l’article sur Cairn]

Classification JEL: B15, B31, N45